Ca y est, on peut le dire le grand froid qui dure depuis mi décembre commence enfin à s'en aller de Shanghai! Après une ou deux semaines très bizarre (un jour il fait 20 degré et le lendemain il neige), les températures semblent commencer à se maintenir autour de 10 degrés, et on peut enfin dire au revoir aux gants, bonnets et écharpes qui commençaient à être vraiment pesant!

Barbie_Store___11_02_13_114

Mais et alors? Me direz vous, qu'est-ce que ça change concrètement? Et bien tout, ça change TOUT. Oui car après avoir acheté ma trottinette en décembre, elle m'a déjà rendu de grands services pour raccourcir mes temps d'accès au métro, mais depuis peu (ne craignant lus le froid) j'ai découvert une nouvelle chose : le parcours de longs trajets dans Shanghai grâce à mon véhicule! C'est donc avec joie que j'ai découvert qu'en 15-20 minutes, je peux parcourir de sérieuses distances (car quasiment aussi rapide qu'un vélo, en tout cas beaucoup lus rapide qu'un vélo Chinois^^), me voilà donc à présent, plan toujours en main, à la découverte réelle de cette ville. Un sentiment de grande liberté en est né! Fini le temps perdu dans le métro pour aller à droite ou à gauche, et plus de taxi à payer pour rentrer le soir quand le métro est fermé, juste moi en mode "freeride" dans Shanghai, j'adore ça et en plus ça me fait faire du sport!!

Voilà donc pour le point "partage de joie".  En trottinette, j'ai vite compris que ma place n'était pas sur les trottoirs (trop de piétons, trop de trous, donc trop de danger) mais sur la route, ce qui après avoir observé la conduite des chinois m'effrayait un peu. Donc un nouveau problème s'est révélé à moi : réapprendre à circuler sur route!Parce qu'en Chine il faut tout d'abord oublié tout le code de la route appris patiemment en France. Ici pas de priorité au piétons, la règle veut que plus le véhicule est gros, plus il a la priorité. Donc le piéton est en bas de la chaîne, vient ensuite le fauteuil roulant, puis le vélo (et la trottinette), puis le scooter ou vélo électrique, ensuite on trouve les voitures, suivies par les taxis (ce sont des voitures bien sur, mais à la conduite particulière), ensuite les petits camions, et enfin, les bus! C'est derniers font vraiment parti des plus gros danger avec une vitesse de circulation défiant toute concurrence et des arrêts au feux rouges assez douteux...

Une fois cette première règle bien ancrée en tête, il faut savoir qui doit s'arrêter et quand. Parce que par exemple, peu importe le type de véhicule, on ne s'arrête jamais à un feu si on tourne à droite! Ensuite pour tout 2 roues, si le feu est rouge, rien ne vous oblige à vous arrêter, vous pouvez toujours passer. Et enfin rien ne vous oblige (toujours en tant que 2 roues) à rouler sur la file de droite, il faut juste garder à l'esprit qu'un scooter peut arriver en face sur la même voie que vous à tout moment (et si c'est la nuit, souvent sans lumière...). Dernier petit détail (mais ce n'est qu'un détail), le permis en Chine n'est pas évident à obtenir, apparemment l'examen est assez sévère, mais, (info récoltée de la bouche d'un policier) un petit billet glisser dans la poche de l'examinateur arrange très vite le problème pour qu'il glisse le permis dans la votre!! Et voilà donc comment ceci explique cela!

Conseils pour circuler dans Shanghai : avoir un bon klaxonne pour dire "poussez vous je passe", ouvrir grand les yeux pour éviter les "plus gros que vous" et fraire réviser ses freins!

PS : la petite anecdote du jours, c'est qu'avec la trottinette je vais tellement vite que l'autre jour j'ai doublée une vraie ferrari! (oui bon je vous l'accorde elle faisait une marche arrière alors c'était facile! Mais quand même^^)