Lors d'un petit dîner en "terasse" (entendez par là des tables en plastique et les tabourets qui vont avec, placés à même le trottoir devant ce qui sert de restaurant), à profiter de quelques plats chinois, je vois passer dans la rue un étrange camion. Une sorte de pick up avec 4 places à l'intérieur et dessus un sigle qui ressemble à la police, mais sans vraiment l'être.

200970200041Le type de camion que j'ai vu passer

Devant mon interrogation, mes amis chinois m'expliquent qu'il s'agit des "Chengguan". Je n'en ai jamais entendu parlé, je demande alors plus d'explication, et la réponse m'a juste choquée!

En fait il s'agit d'une sorte de patrouille qui dépend de la ville et qui a pour rôle de lutter contre la criminalité. Jusque là, elle semble plutôt de bonne augure. Cependant voilà, ce qu'ils appellent "criminalité", ce ne sont pas que les meutriers ou les agresseurs mais également tous les vendeurs de rue et les mendiants. Et contre tous ces gens, une seule méthode : le passage à tabac et la violence! On m'a donc expliqué que ces hommes là patrouillaient dans la ville, et lorsqu'il appercevaient un petit marchand ambulant, ils le tabassaient violemment, lui prenaient toutes ses affaires qu'ils avaient alors soin de ramener chez eux et d'utiliser ou de revendre à leur bon vouloir!

Le plus choquant dans tout ça : personne ne peut rien contre eux, ils sont du côté de la loi! Comment peut-on encore immaginer en 2011, presque 2012, que ce genre de violence pour la répression d'une prétendue 'criminalité" puisse exister (d'autant plus que cette organisation n'a pas été mise en place il y a des siècles, non non, elle a été crée en 2001) ! Si je peux dire que jusque là, je n'avais jamais vraiment ressenti (par ma position d'étrangère vivant dans la grande ville de Shanghai) le manque de respect des droits de l'homme en Chine, je crois que la simple évocation de cette brigade m'a amenée à ouvrir un peu les yeux sur une bien triste réalité!

Alors bien sur, ces hommes là sont détestés de quasiment tous les chinois, mais personne ne se rebellera contre eux, c'est inimaginable, en tout cas pas dans l'immédiat...