Les deux pieds enfin dans Beijing je peux donner mes impressions.

Première sensation : Pékin c'est plat! Les plus haut immeubles visibles de la gare atteignent sans doute tout juste les 10 étages! Une différence très notable après avoir passé plusieurs mois dans les immensités de Shanghai. Mais alors comment vais-je trouver Rennes en revenant...sans dout vraiment très très bas!

Deuxième sensation : c'est calme, il n'y a personne, on dirait que c'est mort. Mais notre 'guide' (Valentin qui à fait son stage à Pékin) nous explique que ce n'était pas comme ça avant le nouvel an chinois. En fait tous les gens sont rentrés dans leur famille, dans les campagnes, pour les festivités, du coup les rues des grandes villes sont désertes (même phénomène à Shanghai). Au moins pas la peine de se bagarrer avec les chinois pour avoir des places dans le métro. Le rêve!

Après ces premières remarques, nous voilà partis en direction de l'auberge pour y déposer nos bagages. Un peu de métro histoire de comparer ce dernier à celui de Shanghai. Alors le style est beaucoup plus "parisien", c'est à dire moins chaleureux et semble plus vétuste, la gestion des courant d'air laisse à désirer...on ne nous laisse absolument pas passer sans mettre le sac au scanner à l'entrée (alors qu'à Shanghai, depuis que l'expo est finie, plus personne ne met rien dans le scanner), et les rames font des bruits bizarres à la fermeture des portes (on croirait avoir coincé une personne entre 2 portes et que celle ci est en train de crier de douleur...curieux). Sinon un tarif unique pour tout trajet effectué, et en plus c'est pas cher. Cool et pratique!

modif12

Entrée de notre auberge avec sa porte rouge typique et les décorations mise à l'occasion du nouvel an chinois, bienvenue à Pékin!

Auberge chaleureuse, dans un hutong (quartier "traditionnel"), nous voilà bien dépaysé à la 'lanterne rouge'.

Il nous reste tout l'après midi pour profiter d'une petite visite, on choisi d'aller voir le temple du ciel, un des plus célèbre temple de la ville. Avant ça passage par la case resto parce que nos estomacs commencent à être en alerte rouge!

modif11

Miam miam un vrai repas à la chinoise bien mérité après la longue nuit de train, qui d'ailleurs a laissé quelques traces sur nos têtes...

C'est avec les derniers rayons du soleil qu'on arrive finalement au temple. Malheureusement nous n'aurons accès qu'au "jardin" et alentour car le temple est fermé. Tant pis, nous profitons du calme ambiant pour nous promener et admirer les sompteuses couleurs des charpentes et des constructions. Du bleu, du rouge, du vert et du blanc, c'est vivant, très chaleureux et vraiment très typique chinois. Une différence à noter avec les temples visités à Shanghai et dans les environs, c'est que la couleur principale est le rouge,alors que nous étions habitués aux murs jaunes!

modif10

Aux abords du temple!

modif8

Charpentes pour le moins bien travaillée

modif13

Couleurs resplendissantes

modif4

Entrée majesteuse qui restera malheuresement fermée pour nous

modif9

Notez bien qu'il est possible d'obtenir un guide en "FRACAIS", j'ose imaginer la qualité d ela traduction...^^

modif7

Un grand nombre de ce type de décoration, de lampion rouge ont été installés un peu partout à l'occasion du nouvel an chinois

modif5

Et nous au milieu de tout ça, en lévitation au temple du ciel!

Le soleil se couche, le froid arrive avec lui, il va être temps de se rentrer, parce qu'on commence vraiment à sentir que nous sommes 2000km au nord. Brrr...

Ce soir c'est la veillée du nouvel an, on attend ça avec impatience, les pétards retentissent déjà depuis la fin de l'après midi, on se croirait en temps de guerre...affaire à suivre